IMG_7558_copie

Comme beaucoup d'entre vous je suppose, vous avez fêté les rois ce midi à table. Tradition oblige, nous n'y avons pas échappé nous non plus. Cette année, j'avais décidé de la faire moi même. Chez moi dans le sud-ouest, c'est plutôt la brioche aux fruits, mais mon mari est plus frangipane. Après quelques recherches sur le net, je me suis arrêtée sur la recette de Pierre Hermé (célèbre pâtissier Parisien) qui m'avait l'air parfaitement délicieuse. D'accord, vous me direz, c'est facile d'allez acheter une galette chez le pâtissier du coin et ça prend moins de temps, mais lorsqu'on la fait soit même et qu'elle sort du four, toute croustillante, bien dorée à souhait et parfumée, je dois dire que ça vaut la peine. Il parait en plus que cette année, le prix des amandes a flambé, quand on voit le prix des bonnes galettes, ça vaut le coup de la faire! Bon, enfin, je dois dire qu'elle était délicieuse.

Pour la pâte

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée faite maison ou prête à l'emploi  (mais la composition de ces dernières laisse souvent à désirer..., à moins de la commander sur  le site  de l'entreprise François  http://www.patefeuilleteefrancois-sologne.com)

Pour dorer

  • 1 jaune d’œuf
  • un peu d'eau

Pour la crème d’amande

  • 65 g de beurre mou
  • 85 g de sucre glace
  • 100 g d'amandes en poudre
  • 5g de farine de maïs
  • 1 cuillère à café de rhum
  • 1 oeuf
  • 160g de crème pâtissière (selon recette ci-dessous)

Pour la crème pâtissière

  • 125g de lait entier
  • 10 g de farine de maïs
  • 30 g de sucre
  • 1 jaune d'oeuf
  • 12,5 g de beurre mou
  • 1 gousse de vanille

Préparation

Préparez la crème pâtissière.

Mettez dans une casserole Inox à fond épais la farine de maïs avec la moitié du sucre. Versez le lait en tournant avec un fouet. Fendez la gousse de vanille et grattez l’intérieur avec un petit couteau. Mettez gousses et graines dans la casserole, portez à ébullition en fouettant.

Dans une seconde casserole, fouettez le jaune d’œuf avec le sucre restant. Versez-y, en mince filet, le contenu de la première casserole en continuant de tourner avec le fouet. Portez la crème à ébullition et retirez-la du feu aussitôt après le premier bouillon. Ôtez les gousses de vanille puis plongez la crème dans un récipient rempli de glaçons.

Lorsque la crème a refroidi et atteint environ 50°c, incorporez le beurre en tournant vivement avec le fouet. Ajoutez enfin le rhum, mélangez et réservez au frais.


Préparez ensuite la crème d’amande.

Mélangez le sucre glace, la poudre d’amande et la farine de maïs. Tamisez-les. Mettez le beurre dans une terrine et malaxez-le avec une spatule afin qu’il s’assouplisse. Ajoutez ensuite le mélange amande-sucre-Maïzena puis l’œuf sans cesser de tourner avec la spatule. Versez ensuite le rhum et enfin la crème pâtissière.


Préchauffez le four sur 180°C. Posez le premier disque de pâte feuilletée sur une plaque revêtue de papier siliconé. Dessinez sur la pâte un cercle à 3 cm du bord, afin de délimiter la surface sur laquelle vous étalerez la crème d’amande, qui doit rester à l’intérieur du cercle pour ne pas risquer de s’échapper. Passez un pinceau trempé dans de l’eau froide sur les bords intérieurs de la galette afin de mieux sceller les deux abaisses de pâte. Etalez la crème d’amande.

Couvrez le premier disque de pâte du second en le posant exactement dessus. Rabattre la pâte du dessous sur celle du dessus en appuyant pour sceller la pâte. A l'aide d'un pinceau, étalez le jaune d'oeuf mélangé à un peu d'eau sur le dessus de la galette. Faîtes de petites striures à l'aide d'un couteau. Attention de ne pas couper la pâte à tarte.

Faîtes cuire pendant 35 minutes à 180°C.

Petits conseils:

  • Je n'avais pas de fèves sous la main, j'ai mis une noix à la place!

  • Nous avons fabriqué la couronne en carton.